Initiatives Nationales

La FCFDU encourage ses membres à utiliser leur expertise afin de provoquer un changement, particulièrement en ce qui trait à nos initiatives nationales sur la violence contre les femmes et les filles, les droits des Autochtones, l’apprentissage préscolaire et la garde d’enfants.

Apprentissage préscolaire et garde d’enfants

La garde d’enfants est depuis longtemps une préoccupation de la FCFDU. Depuis 1972, nous recommandons davantage d’investissements, de structure et de soutien pour un système national pour la garde d’enfant. La FCFDU croit fortement que l’éducation est une responsabilité publique et un investissement social qui doit commencer dans les premières années de vie des enfants.

Lors de la dernière élection, l’apprentissage préscolaire et la garde d’enfants étaient au programme de tous les grands partis. Le premier ministre Trudeau et le parti libéral avaient promis de développer un Cadre national d’apprentissage et de garde des jeunes enfants afin d’offrir des services de garde d’enfants abordables, flexibles et de qualité aux Canadiens. Maintenant, après l’élection, c’est le moment de nous assurer que des services d’apprentissage préscolaire et de garde d’enfants accessibles et abordables soient disponibles pour les jeunes Canadiens!

La FCFDU a lancé la campagne Grandparents for Childcare pour promouvoir des services de garde d’enfants financés par les fonds publics, de bonne qualité, accessibles, abordables et inclusifs dans tout le Canada. La FCFDU appuie les services universels de garde d’enfants comme une politique publique essentielle pour réaliser les droits des enfants et l’égalité des genres, en plus de générer une croissance économique bénéfique pour tous les Canadiens.

La FCFDU travaille en collaboration avec d’autres organisations comme Child Care Now pour faire campagne en faveur du secteur de la garde d’enfants. La FCFDU et ses partenaires exhortent le gouvernement canadien à mettre en œuvre un cadre de politique cohérent, des engagements financiers substantiels pour les services de garde réglementés et un fort leadership concernant cet enjeu.

Prenez des mesures pour soutenir l’apprentissage préscolaire et garde d’enfants

Initiative nationale sur les peuples autochtones

La FCFDU reconnaît les formes de colonialisme passées et actuelles vécues par les peuples autochtones, métis et inuits. Nous visons, par le biais de recherches, de projets d’apprentissage, d’appels à l’action, d’évènements et de partenariats pour appuyer les droits des peuples autochtones. La FCFDU a une bourse désignée qui vise à appuyer les femmes autochtones qui entreprennent des études universitaires. La FCFDU est engagée à en apprendre davantage sur les enjeux auxquels sont confrontés les peuples autochtones et sur les moyens dont nous pouvons offrir notre soutien.

Que signifie la réconciliation pour la FCFDU?

Pour la FCFDU, la réconciliation signifie qu’il faut se renseigner sur la discrimination et la dépossession historiques qu’ont connues les peuples autochtones. Notre organisation est engagée à bâtir des relations avec les communautés autochtones, métisses et inuites. La FCFDU écoute les recommandations des membres des communautés autochtones et des activistes sur les manières dont nous pouvons démontrer du soutien et de la solidarité en favorisant des relations et le respect entre

La violence sexospécifique et les FFADA

La FCFDU est engagée à mettre fin à la violence contre les femmes et les filles autochtones. La FCFDU est préoccupée par la réponse lente du gouvernement fédéral concernant le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA) et les 231 appels à l’action. Il est impératif que le gouvernement fédéral travaille avec les organisations et les communautés autochtones pour discuter des actions concrètes devant être prises pour adresser les appels à l’action. Il faut répondre aux besoins immédiats des femmes et des filles concernant des enjeux de logement, le revenu, l’eau, les eaux usées et la sécurité alimentaire.

L’accès à de l’eau potable

La FCFDU reconnaît le manque d’accès à de l’eau potable et des installations sanitaires sécuritaires dans les communautés autochtones au Canada comme une violation des droits de la personne. La Présidente de la FCFDU Grace Hollett a écrit à l’ancienne ministre de Services aux Autochtones Canada, Jane Philpott, concernant le financement d’infrastructures pour l’eau et la gestion des eaux usées, ainsi que et le soutien d’initiatives menées par les peuples autochtones. Cliquez ici pour lire la lettre. Les clubs et les membres de la FCFDU sont activement impliqués dans des campagnes épistolaires destinées à leurs représentants locaux, ainsi que dans d’autres actions au sein de leurs communautés et en partenariat avec d’autres groupes locaux.

Initiative nationale sur la violence contre les femmes

La violence sexospécifique est un problème persistant et omniprésent au Canada qui touche approximativement la moitié de toutes les femmes au cours de leur vie. Les impacts mentaux, physiques, sociaux et financiers de la violence sont dévastateurs et ne peuvent être ignorés.
La FCFDU a lancé une initiative nationale sur la violence contre les femmes dans l’objectif d’offrir davantage de soutien aux femmes et aux filles qui sont touchées par toutes formes de violence. Nos efforts collectifs aident à accroître la sensibilisation du public concernant la violence sexospécifique, à améliorer le soutien et la prévention et à faire pression auprès de tous les niveaux du gouvernement afin de prendre des mesures plus fermes.

La violence sexospécifique sur les campus postsecondaires

La FCFDU a réalisé plusieurs sondages auprès d’universités et de collèges au Canada dans le but d’évaluer le statut des femmes au sein du corps professoral et des étudiantes dans ces institutions. Par exemple, la FCFDU a interrogé les universités et les collèges canadiens en 2017 pour comparer les politiques actuelles sur la violence sexospécifique. Les conclusions de la recherche ont été publiées dans le Rapport final sur les politiques entourant la violence sexuelle et le harcèlement sexuel dans les institutions postsecondaires au Canada en 2020. Le rapport soutient que les universités doivent continuer à améliorer leurs politiques concernant la violence sexuelle et le harcèlement sexuel pour assurer un environnement de campus postsecondaire sécuritaire. La FCFDU recommande que les institutions postsecondaires mettent à jour leurs politiques pour soutenir les survivantes de la violence sexuelle et du harcèlement sexuel.

Les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Les femmes et les filles autochtones sont quatre fois plus susceptibles d’être victimes de violence que les femmes non autochtones. L’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA) s’est conclue au mois de juin 2019 avec la publication d’un rapport final et 231 appels à l’action. Malgré les recommandations claires énumérées dans le rapport, les femmes et les filles autochtones attendent toujours que le gouvernement fédéral lance un plan d’action national. La FCFDU recommande que le gouvernement fédéral prenne des mesures importantes pour mettre en œuvre les recommandations de l’enquête.

Le contrôle des armes à feu au Canada

La violence armée au Canada a des répercussions disproportionnées sur les femmes et les filles. Un contrôle strict des armes à feu, incluant l’interdiction de possession d’armes militaires par des civils, aidera à rendre les vies de toutes les femmes et des filles plus sécuritaires. La FCFDU soutient l’important travail réalisé par les Médecins canadiens pour un meilleur contrôle des armes à feu et la Coalition pour le contrôle des armes pour mettre fin à la violence armée au Canada. La FCFDU soutient l’interdiction concernant les fusils d’assaut et les armes de poing afin de prévenir les décès tragiques de nombreuses femmes et filles.

Les clubs de la FCFDU ont démontré leur leadership en organisant des veillées pour commémorer les victimes de violence armée. La FCFDU a mis sur pied la Bourse commémorative de l’École Polytechnique in memoriam des quatorze femmes assassinées lors du massacre de l’École Polytechnique à Montréal. La FCFDU s’oppose à la violence antiféministe et sexospécifique en soutenant les survivantes, en remettant en cause les stéréotypes négatifs et inexacts et en sensibilisant le public.

Plan d’action national sur la violence contre les femmes

Le gouvernement fédéral n’a pas encore rempli sa promesse de financer un plan d’action national sur la violence contre les femmes. La FCFDU s’est jointe au Réseau canadien des maisons d’hébergement pour femmes et d’autres organisations de défense des droits des femmes pour publier un Modèle de Plan d’action national du Canada sur la violence faite aux femmes et aux filles. Le modèle souligne des recommandations concises pour que le gouvernement canadien adresse la violence sexospécifique.

Prenez des mesures pour mettre un terme à la violence sexospécifique